Restrictions et procédures obligatoires pour l'entrée aux destinations

Les compagnies aériennes du groupe SATA ont suivi en permanence l'évolution au niveau national et international de l'épidémie de COVID-19 et se sont conformées à toutes les recommandations émises par les entités nationales et internationales compétentes, à savoir l'IATA (Association internationale du transport aérien), l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, ainsi que la Direction nationale et régionale de la santé et l'entité aéronautique nationale, l'ANAC.

Cliquez ici pour consulter les recommandations de l'IATA concernant les restrictions et les procédures d'entrée des destinations.

Vous avez besoin d'une exemption temporaire aux exigences relatives à la vaccination COVID-19 pour un voyage à l'extérieur du Canada ?
Cliquez ici.

 

Sélectionnez votre destination :

 

 

 

 

Restrictions et mesures de prévention appliquées par les autorités

Voyages en provenance du territoire national

Il n'y a actuellement aucune restriction pour tous les passagers se rendant aux Açores sur des vols intérieurs (en provenance du territoire national).

 

Voyages en provenance de l'étranger

1. Les passagers qui se rendent dans la région autonome des Açores sur des vols internationaux directs doivent présenter, avant l'embarquement :

  1. Preuve d'un résultat négatif d'un test moléculaire (PCR) pour l'infection par le SARS-CoV-2, effectué dans les 72 heures précédant le départ ; ou
     
  2. Preuve d'un résultat négatif d'un test rapide de l'antigène (TRAg) pour l'infection par le SARS-CoV-2, accompli dans les 24 heures précédant le départ.

     

2. Les cas suivants ne sont pas soumis à la présentation du test de dépistage du SARS-CoV-2 avant l'embarquement.

  1. Les passagers présentant le certificat Covid numérique UE de vaccination en cours de validité ou le certificat International de vaccination de l’Organisation mondiale de la Santé ;
     
  2. Les passagers qui présentant un certificat de vaccination attestant l'achèvement de la série de primovaccination du titulaire, plus de 14 jours et moins de 270 jours depuis la dernière dose, avec un vaccin Covid-19 avec autorisation de mise sur le marché ou une dose de rappel d'un vaccin Covid-19 avec autorisation de mise sur le marché. Pour être dûment reconnu, il doit contenir les données minimales obligatoires suivantes :
     
    1. Prénom·s et nom·s du titulaire ;
    2. Date de naissance ;
    3. Maladie ou agent visé : COVID-19 (SARS-CoV-2 ou l’un de ses variants) ;
    4. Vaccin contre la COVID-19 ou prophylaxie ;
    5. Nom du vaccin contre la COVID-19 ;
    6. Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché ou fabricant du vaccin contre la COVID-19 ;
    7. Le numéro d’une série de doses et le nombre total de doses de la série ;
    8. La date de la vaccination, indiquant la date de la dernière dose administrée ;
    9. État membre ou pays tiers où le vaccin a été administré ;
    10. L’organisme émetteur du certificat.
       
  3. Les passagers qui présentent la preuve, sous forme numérique ou sur papier, d'un certificat numérique de test COVID de l'Union européenne en cours de validité ;
     
  4. Les passagers présentant le certificat Covid numérique UE de récupération en cours de validité, avec le code QR correspondant, ou une déclaration de dispense médicale des mesures de dépistage et d’isolement prophylactique, émise par le service de santé publique concernant le SARS-CoV-2, valable 180 jours ;
     
  5. Passagers âgés de 12 ans ou moins ;
     
  6. Les professionnels de la santé en service pour le transfert ou l’évacuation de patients faisant l’objet d’un dépistage périodique professionnel selon la norme technique de l’Autorité sanitaire régionale en vigueur à la date du voyage ;
     
  7. Les passagers atteints d’une maladie dûment confirmée par une déclaration médicale attestant l’incompatibilité anatomique et/ou clinique pour la réalisation d’un test de diagnostic du SARS-CoV-2 par écouvillonnage du nasopharynx. Dans ce cas, les passagers doivent soumettre, au moins cinq jours ouvrables avant leur voyage, la déclaration mentionnée à l’Autorité sanitaire régionale pour validation, ce qui ne préjuge de la réalisation d’un test sérologique à l’arrivée aux Açores ;
     
  8. Les équipages des compagnies aériennes qui ne sortent pas de la zone de transit ainsi que ceux qui voyagent en service hors des Açores et reviennent sans avoir quitté l’avion. 
     

2.1. Les déclarations d’exception mentionnées ci-dessus ne peuvent être soumises que sous format papier ou numérique, à l’exclusion du format SMS.

 

3. Le document délivré par le laboratoire qui a effectué le test de dépistage du SARS-CoV-2 doit obligatoirement comporter les informations suivantes, en portugais ou en anglais :

  • L’identité du passager ;
  • le nom du laboratoire où le test a été accompli, avec mention de sa certification ;
  • la référence à l'utilisation de l'une des méthodologies acceptées (PCR ou TRAg) ;
  • la référence à un "écouvillon nasopharyngé ou oropharyngé", à un "exsudat nasopharyngé ou oropharyngé", à un "échantillon respiratoire" ou à un "exsudat respiratoire" ;
  • la date du test ; et
  • son résultat NÉGATIF.
     

4. Tous les passagers doivent respecter les règles de port du masque, de distanciation physique et d’hygiène respiratoire fixées par l’autorité sanitaire régionale.

 

Ces informations sont résumées et constamment mises à jour, ce qui ne dispense pas de la lecture complète du site web des entités officielles ici.

Veuillez noter qu’il est de la seule responsabilité du passager de vérifier les documents et/ou exigences nécessaires et les restrictions COVID-19 en vigueur dans tous les pays de l’itinéraire, à la date du voyage.

 

Haut

 

Restrictions et mesures de prévention appliquées par les autorités

1. Actuellement, il n'existe aucune restriction pour les passagers entrant dans la région autonome de Madère. Toutefois, tous les visiteurs âgés de 5 ans ou plus, qui souhaitent accéder ou assister à toute activité dans la communauté, à savoir les visites, les restaurants, les bars et assimilés, les discothèques, les gymnases, les activités sportives et autres activités culturelles, sociales, récréatives et assimilées, doivent avoir entamé ou achevé le programme de vaccination ou présenter un certificat de récupération.
 

1.1. Si le visiteur n'est pas vacciné, il est obligé de présenter un test rapide à l'antigène (TRAg) pour l'infection par le SARS-CoV-2, qui est obligé d'être effectué chaque semaine à ses frais.
1.2. Des exceptions sont faites pour les visiteurs qui ne peuvent pas être vaccinés, sur présentation d'une déclaration médicale officielle.
 

2. Le port d'un masque chirurgical ou FFP2 par les personnes âgées de 6 ans et plus est obligatoire pour l'accès ou le séjour dans les espaces suivants :

  1. Dans les établissements et services de santé, y compris les pharmacies communautaires ;
  2. Dans les structures résidentielles ou d'hébergement ou les services d'aide à domicile pour les populations vulnérables, les personnes âgées ou handicapées, ainsi que dans les unités de soins continus intégrés du réseau de soins continus intégrés de la région autonome de Madère ;
  3. Dans l'utilisation de moyens de transport collectif de passagers, y compris les avions, comme dans le transport de passagers dans des taxis ou des moyens similaires.
  4. Sur les plateformes et les accès couverts des transports publics, y compris les aéroports et les terminaux maritimes ;
  5. Dans les cas confirmés de covid-19, en toutes circonstances, chaque fois qu'ils sortent de leur site d'isolement jusqu'au 10ᵉ jour après la date d'apparition des symptômes ou du test positif.
     

2.1. L'obligation de porter un masque est levée dans les situations suivantes :

  1. Sur présentation d'un certificat médical attestant que l'état clinique de la personne n'est pas compatible avec l'utilisation d'un masque ;
  2. Lorsque l'utilisation du masque est incompatible avec les activités que les personnes effectuent, cette dispense étant limitée au strict nécessaire.
     

2.2. L'utilisation de masques est recommandée dans les contextes suivants :

  1. Par les personnes vulnérables, à savoir celles-ci souffrant de maladies chroniques ou d'états d'immunodépression, présentant un risque accru de Covid-19 grave, chaque fois qu'elles se trouvent dans une situation de risque accru d'exposition ;
  2. Par des personnes en contact avec celles-ci plus vulnérables ;
  3. Par toute personne de plus de 6 ans dès lors qu'elle se trouve en milieu fermé, en agglomération.
     

3. Les visiteurs qui sont ou deviennent infectés par le SARS-CoV-2, avec des symptômes, et par la maladie COVID-19 devraient être placés en confinement obligatoire pour une période de cinq jours à leur domicile ou à l'hôtel, à leurs frais, retournant dans la communauté au sixième jour s'ils ne présentent aucun symptôme, sans qu'il soit nécessaire de procéder à un test rapide de détection de l'antigène (TRAg) pour dépister l'infection par le SARS-CoV-2.
 

3.1. Les visiteurs sans symptômes dont le résultat du test TRAg pour l'infection par le SARS-CoV-2 est positif, ne seront pas isolés, mais devront porter un masque pour accéder, circuler ou rester à l'intérieur et à l'extérieur pendant toutes les activités de la vie quotidienne, et ne se rendront pas dans les établissements de santé, sociaux, éducatifs et de protection civile durant une période de cinq jours.
 

4. Les visiteurs, indépendamment de leur statut vaccinal, dont la température corporelle est égale ou supérieure à 38ºC ont droit à un test rapide d'antigène (TRAg) gratuit pour dépister l'infection par le SARS-CoV-2, qui sera effectué dans les entités qui ont adhéré au protocole avec le gouvernement régional (ACIF).
 

5. Il est recommandé aux visiteurs de respecter strictement les règles sanitaires dans les espaces fermés, à savoir l'hygiène des mains et l'étiquette respiratoire.
 

6. L'utilisation de l'application S-Alerta est recommandée aux visiteurs, afin que leur autogestion des soins continue de contribuer à la surveillance de la pandémie dans la région autonome de Madère, en collaboration avec les autorités sanitaires.

 

Ces orientations ne dispensent pas d'une lecture attentive de la résolution du Conseil du Gouvernement régional n° 316/2022 du 13 mai 2022.

Ces informations sont résumées et constamment mises à jour, ce qui ne dispense pas de la lecture complète du site web des entités officielles ici.

Veuillez noter qu'il est de la seule responsabilité du passager de vérifier les documents et/ou exigences nécessaires et les restrictions COVID-19 en vigueur dans tous les pays de l'itinéraire, à la date du voyage.
 

 

Haut

 

 

Restrictions et mesures de prévention appliquées par les autorités

 

1. Tous les passagers des vols avec destination ou escale au Portugal continental doivent présenter à la compagnie aérienne, avant l’embarquement, l'un des documents suivants, sans lequel ils ne sont pas autorisés à embarquer :
 

  1. la preuve en laboratoire d’un résultat négatif au test d’amplification de l’acide nucléique (TAAN) pour le dépistage de l’infection par le SARS-CoV-2, effectué respectivement dans les 72 heures avant le départ ; ou
     
  2. la preuve en laboratoire d’un test rapide de l’antigène (TRAg) pour le dépistage de l’infection par le SARS-CoV-2, effectué respectivement dans les 24 heures avant le départ ; ou
     
  3. le certificat numérique COVID de l'UE sous la forme d'un certificat de vaccination, de récupération ou de test comme prévu au paragraphe 2 ci-dessous.
     
  4. Certificats de vaccination ou de guérison délivrées par des pays tiers, dans des conditions de réciprocité, reconnue selon les exigences indiquées au point 2 ci-dessous. Remarque : les carnets de vaccination contre la Covid-19 ne sont pas acceptés.

 

1.1. La preuve de la performance du laboratoire pour le test rapide à l’antigène (TRAg) doit obligatoirement contenir l’ensemble des données standardisées approuvées par le Comité de sécurité sanitaire de l’Union européenne et seuls les tests de la liste commune des tests rapides à l’antigène pour le dépistage de la Covid-19 dans la Communauté, approuvés par ce Comité de sécurité sanitaire, sont admissibles.
 

1.2. Sont exemptées de l’obligation de présentation avant l’embarquement les preuves d’un test de laboratoire pour le dépistage de l’infection par le SARS-CoV-2 avec des résultats négatifs d’un test d’amplification de l’acide nucléique (TAAN) ou d’un test rapide de l’antigène (TRAg) effectués respectivement dans les 72 ou 24 heures avant le départ :

  • a) Les enfants qui n’ont pas encore atteint l’âge de 12 ans ;
     
  • b) Les passagers qui sont des citoyens portugais, des citoyens étrangers résidant légalement au Portugal continental ou du personnel diplomatique en poste au Portugal sur les vols au départ des régions autonomes des Açores et de Madère. Toutefois, si leur embarquement vers le Portugal continental a pour objectif un transfert vers un autre pays, les passagers devront se conformer aux règles du pays de destination.
     

1.3. Les passagers de nationalité portugaise et les passagers étrangers ayant leur résidence légale sur le territoire continental portugais, ainsi que le personnel diplomatique en poste au Portugal qui, exceptionnellement, ne disposent pas de la preuve d'un résultat de test négatif, pourront se soumettre, à l'arrivée, avant l'entrée sur le territoire continental, à leurs frais, à un test d'amplification de l'acide nucléique (TAAN) ou à un test rapide de l'antigène (TRAg), et seront acheminés par les autorités compétentes à cet effet, en attendant dans un lieu réservé à cet effet dans l'aéroport jusqu'à la notification du résultat.

 

2. Les certificats suivants sont admis :

a) Certificat de vaccination attestant :
 

  • (i) L'achèvement de la série de primovaccination du titulaire, plus de 14 jours et moins de 270 jours depuis la dernière dose, avec un vaccin Covid-19 avec autorisation de mise sur le marché ; ou
     
  • (ii) Une dose de rappel d'un vaccin Covid-19 avec autorisation de mise sur le marché ;
     

b) Certificat numérique de test attestant que le titulaire a subi:
 

  • (i) un test moléculaire d’amplification de l’acide nucléique (TAAN), dans les dernières 72 heures, avec un résultat négatif ;
     
  • (ii) un test antigénique rapide dans les dernières 24 heures, avec un résultat négatif ;
     

c) Certificat numérique de récupération, certifiant que le titulaire s’est rétabli d’une infection par le SARS-CoV-2 suite à un résultat positif au test TAAN plus de 11 jours et moins de 180 jours auparavant.
 

2.1. La série de primovaccination est considérée comme terminée lorsque la vaccination a été effectuée :

  1. la dose unique d’un vaccin Covid-19 avec un calendrier de vaccination à une dose ;
  2. la deuxième dose d’un vaccin Covid-19 avec un calendrier de vaccination à deux doses, même si des doses de deux vaccins distincts ont été administrées ; ou
  3. la première dose d’un vaccin Covid-19 à deux doses par des personnes ayant récupéré de la maladie, s’il est indiqué dans le certificat de vaccination que le schéma de vaccination a été achevé après l’administration d’une dose.
     

2.2. La "dose de rappel" est définie comme une dose d'un vaccin Covid-19 administrée après l'achèvement d'un cycle de primovaccination tel qu'il a été défini au paragraphe ci-dessus.
 

2.3. Les certificats de vaccination, pour être dûment reconnus, doivent contenir au minimum les informations suivantes :

  1. Prénom·s et nom·s du titulaire ;
     
  2. Date de naissance ;
     
  3. Maladie ou agent visé : COVID-19 (SARS-CoV-2 ou l’un de ses variants) ;
     
  4. Vaccin contre la COVID-19 ou prophylaxie ;
     
  5. Nom du vaccin contre la COVID-19 ;
     
  6. Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché ou fabricant du vaccin contre la COVID-19 ;
     
  7. Le numéro d’une série de doses et le nombre total de doses de la série ;
     
  8. La date de la vaccination, indiquant la date de la dernière dose administrée ;
     
  9. État membre ou pays tiers où le vaccin a été administré ;
     
  10. L’organisme émetteur du certificat.
     

2.4. Les certificats récupération, pour être dûment reconnus, doivent comprendre, au minimum, les informations suivantes :

  1. Prénom·s et nom·s du titulaire ;
     
  2. Date de naissance ;
     
  3. Maladie ou état dont le titulaire s’est remis : COVID-19 (SARS-CoV-2 ou l’une de ses variantes) ;
     
  4. Date du premier résultat positif du test de diagnostic ;
     
  5. État membre ou pays tiers dans lequel le test de diagnostic a été effectué ;
     
  6. Entité délivrant le certificat ;
     
  7. Certificat valable depuis le.
     

2.5. La validité des certificats de vaccination n’est reconnue que si le titulaire a été inoculé avec les vaccins COVID-19 suivants :

  1. Janssen : Vaccin COVID-19 Janssen (également appelé Ad26.COV2) ;
  2. AstraZeneca : Vaxzevria (également appelé AZD1222, COVID-19 Vaccine AstraZeneca, Covishield et R-COVI) ;
  3. Moderna : Spikevax (également appelé mRNA-1273 et COVID-19 Vaccine Moderna) ;
  4. Pfizer-BioNTech : Comirnaty (également appelé BNT162b2, Tozinameran (DCI), Pfizer-BioNTech COVID-19 mRNA vaccine et Pfizer COVID-19 Vaccine) ;
  5. Serum Institute of India : Nuvaxovid (également appelé Covovax) ;
  6. Sinopharm : BBIBP-CorV ;
  7. Sinovac : CoronaVac/PiCoVacc ;
  8. Bharat Biotech : COVAXIN.
     

2.6. La validité des certificats de vaccination ou de récupération délivrés par des pays tiers, dans des conditions de réciprocité, ne sera reconnue que si ceux-ci comportent les champs de données indiqués aux points 2.3. et 2.4..
 

2.7. La non-réciprocité dans la reconnaissance par les pays tiers de la validité du certificat numérique COVID de l’UE, dans les modalités des certificats de vaccination et de récupération, émis par le Portugal, empêche la reconnaissance de la validité des certificats émis par ces pays tiers.
 

2.8. Les mineurs voyageant avec l’un ou les deux parents, ou avec un autre accompagnateur responsable, sont exemptés de quarantaine si les accompagnateurs sont en possession d’un Certificat numérique de vaccination ou de récupération valide au moment de l’entrée sur le territoire national.
 

Pour plus d’informations sur les certificats de vaccination et de récupération, veuillez consulter le décret-loi n° 54-A/2021 du 25 juin, modifié par le décret-loi n° 22/2022 du 6 février.

 

3. Le port du masque est obligatoire pour les passagers âgés de plus de 10 ans dans les aéroports, les avions et les bus.

 

Ces mesures relatives au trafic aérien et aux aéroports ne s’appliquent pas à :

  • Vols effectués par des avions de l’État et des forces armées ;
  • Vols d’aéronefs qui font ou feront partie de la Division spéciale de lutte contre les incendies de forêt ;
  • Vols destinés au transport exclusif de marchandises et de courrier ;
  • Vols d’urgence médicale ;
  • Vols d’escales techniques à des fins non commerciales.

 

Ces orientations ne dispensent pas de la lecture attentive de l'article 6 de la résolution du Conseil des ministres n° 41-A/2022 du 21 avril 2022 et de l’l'ordonnance 4829-A/2022 du 22 avril 2022.


Ces informations sont résumées et constamment mises à jour, ce qui ne dispense pas de la lecture complète du site web des entités officielles ici.

 

Veuillez noter qu’il est de la seule responsabilité du passager de vérifier les documents et/ou exigences nécessaires et les restrictions COVID-19 en vigueur dans tous les pays de l’itinéraire, à la date du voyage.

 

 

Haut

 

 

1. Informations obligatoires que les passagers doivent fournir


1.1. Les ressortissants étrangers non vaccinés n’auront pas la permission d’entrer au Canada à moins de répondre à l’une des quelques exemptions.
Vérifiez ici si vous pouvez bénéficier des exemptions.
 

1.2. Tous les passagers âgés de 5 ans et plus, doivent présenter la preuve d’un résultat à l'un des tests de dépistage accepté suivants effectué à l’extérieur du Canada :

  • Preuve d’un résultat négatif au test moléculaire de dépistage Covid-19 effectué selon l’une des méthodes acceptées dans les 72 heures précédant le départ prévu du vol vers le Canada ; ou
  • Preuve d’un test négatif de détection des antigènes administré ou observé par un professionnel effectué à l’extérieur du Canada au plus tard 1 jour avant le départ prévu du vol vers le Canada.
     

1.2.1. Exception :

  • Les passagers munis d’un certificat de vaccination COVID-19 prouvant qu’ils ont été entièrement vaccinés au moins 15 jours avant leur arrivée. Le certificat doit être rédigé en anglais, en français ou accompagné d'une traduction certifiée en anglais ou en français.
  • Les passagers qui présentent un résultat positif à un test moléculaire COVID-19 effectué entre 10 et 180 jours avant le départ du dernier vol direct vers le Canada. Le calcul commence le jour suivant le test.
     

1.2.2. Tests moléculaires acceptés : CRISPR, Ct, détection du gène E, détection du gène N, détection du gène Orf1a/b, détection du gène RdRp, détection du gène S, ddPCR, amplification isotherme, LamPORE, NAAT, NAT, NGS, PCR, qPCR, ARN, RT-LAMP, RT-PCR, séquençage et WGS.
 

1.2.3. Le test de détection des antigènes doit être administré ou observé par un laboratoire ou un fournisseur de tests.
Parmi les expressions indiquant qu’il s’agit d’un test de détection des antigènes, mentionnons :

  • Test antigénique rapide
  • Test d’antigènes viraux
  • Immuno-essai diagnostique
  • Test à flux latéral
  • Immuno-essai chromatographique numérique des antigènes, Immuno-essai des antigènes par chimiluminescence Florescence à flux latéral des antigènes
     

1.2.4. Le document de laboratoire fournissant la preuve d'un résultat négatif au test de dépistage Covid-19 doit contenir les détails suivants :

  1. le nom du titulaire et sa date de naissance ;
  2. le nom et l'adresse du laboratoire qui a effectué le test ;
  3. la date de prélèvement de l'échantillon et la méthode d'essai utilisée ; et
  4. le résultat du test.

 

Si les passagers ont un vol de correspondance :

  • le test doit être effectué dans les 72 heures précédant l’heure de départ prévue du dernier vol direct vers le Canada ;
  • le passager peut avoir besoin de programmer le test dans la ville de transit.

 

Si le passager a déjà eu de la COVID-19 et s’est récupéré

S’ils ne présentent actuellement aucun symptôme, les passagers peuvent fournir la preuve d’un test moléculaire positif pour la COVID-19, plutôt qu’un test négatif.
Ce résultat de test exemptera également les passagers de l’obligation d’effectuer un test à l’arrivée et un test au huitième jour pour ceux qui doivent être mis en quarantaine.

  • Le test doit avoir été effectué au moins 10 et pas plus de 180 jours avant le départ initial prévu du vol ;
  • Le résultat positif doit être la preuve d’un type de test moléculaire accepté.

 

Les passagers doivent :

  • soumettre un type de test moléculaire accepté ou un test antigénique ;
  • conserver la preuve des résultats du test pendant une période de 14 jours à compter du jour de leur entrée au Canada.

 

1.3. À leur arrivée au Canada, les passagers âgés de cinq ans ou plus peuvent être soumis à un test à la COVID-19 avant de quitter l’aéroport.

Pour une expérience de test plus rapide à l’arrivée à Toronto, en évitant les longues files d'attente et les retards de traitement, les passagers doivent se préinscrire avant leur arrivée à Toronto via portal.switchhealth.ca. Les passagers doivent utiliser la même adresse électronique que celle utilisée pour leur compte d’ArriveCAN.

Le test d’arrivée est gratuit.

 

1.3.1. Les voyageurs non vaccinés devront toujours se soumettre à un test à leur arrivée et au jour 8 de leur séjour ainsi qu’à une quarantaine de 14 jours. Les voyageurs non vaccinés doivent rester en quarantaine jusqu'à la fin de la période de 14 jours commençant le jour de leur entrée au Canada, ou jusqu'à la confirmation d'un résultat négatif au test moléculaire COVID-19 effectué à l'arrivée, selon la première éventualité.
 

1.3.2. Les voyageurs arrivant au Canada en provenance de n’importe quel pays et considérés comme entièrement vaccinés seront choisis au hasard pour le dépistage à leur arrive, et ne seront désormais plus tenus de rester en quarantaine en attendant le résultat de leur test.
 

Plus d’informations disponibles ici.

 

1.4. Toute personne se rendant au Canada, quelle que soit sa nationalité, doit fournir ses informations de voyage, de contact et de vaccination, le résultat du test de dépistage de la Covid-19, ainsi que son plan de quarantaine, via l’application mobile ArriveCAN, disponible en téléchargement sur Apple App Store et Google Play, ou sur le web site, dans les 72 heures précédant son arrivée au Canada.
 

Les passagers qui ne soumettent pas les informations nécessaires via ArriveCAN peuvent être refusés à l’embarquement.
 

Les citoyens canadiens, les résidents permanents ou les personnes inscrites en vertu de la Loi sur les Amérindiens et les ressortissants étrangers autorisés à entrer au Canada en vertu d’une autre exemption d’entrée (comme le travail à l’étranger, les études, les raisons de compassion) ne se verront pas refuser l’embarquement ou l’entrée, mais :

  • ne pourront pas bénéficier de l’exemption pour les voyageurs entièrement vaccinés ;
  • peuvent subir des retards supplémentaires en raison de questions de santé publique ;
  • peut être soumis à des sanctions ou à des mesures coercitives.
     

Pour plus d’informations, visitez le site web Canada.ca/ArriveCAN.

 

1.5. Avant d'embarquer sur un vol à destination du Canada, tous les passagers doivent se soumettre à un contrôle de santé en remplissant un questionnaire de santé et des formulaires de consentement.

1.5.1. Chaque passager doit confirmer au transporteur aérien qu'il comprend qu'il peut être soumis à des mesures établies par les gouvernements fédéral, provinciaux ou territoriaux pour prévenir la propagation du Covid-19 à son arrivée à destination.

1.5.2. Les ressortissants étrangers doivent confirmer au transporteur aérien que, à leur connaissance, leur entrée au Canada n'est pas interdite en vertu d'ordonnances prises en vertu de l'article 58 de la Loi sur la quarantaine.

1.5.3. Ces confirmations peuvent être fournies par un adulte compétent au nom d'une personne qui n'a pas la capacité ou la compétence pour le faire.

1.5.4. Les passagers peuvent être soumis à une pénalité financière s'ils fournissent des réponses, en ce qui concerne les contrôles de santé ou une confirmation, qu'ils savent être fausses ou incorrectes.

 


N’oubliez pas que pour entrer au Canada, vous devez présenter une exemption de visa valide. Vous devez donc demander une autorisation de voyage au moins 72 heures avant votre départ. Vous pouvez le faire de manière électronique ici.


 

2. Restrictions et mesures de prévention appliquées par les autorités


2.1. Les passagers doivent avoir un certificat de vaccination COVID-19 téléchargé sur ArriveCAN prouvant qu’ils ont été entièrement vaccinés au moins 15 jours avant leur arrivée. Le certificat doit être rédigé en anglais, en français ou accompagné d'une traduction certifiée en anglais ou en français. Les vaccins acceptés sont AstraZeneca (Covishield), AstraZeneca (SK Bioscience), AstraZeneca (Vaxzevria), Covaxin, Covovax, Janssen, Moderna (Spikevax), Nuvaxovid (Novavax), Pfizer-BioNTech (Comirnaty), Sinopharm ou Sinovac. Une combinaison de vaccins est acceptée.
Ceci ne s’applique pas à :

  • Les citoyens ressortissants du Canada ;
  • Les résidents permanents du Canada ;
  • Les personnes inscrites en vertu de la Loi sur les Indiens du Canada avec un certificat de statut d’Indien (CIS) ou un certificat sécurisé de statut d’Indien (CSSI) ;
  • Les passagers ayant un permis de l’Agence de santé publique du Canada (ASPC) pour entrer dans le pays pour motifs humanitaires.
  • Les passagers munis d’un document de voyage canadien pour réfugiés ou d’un document de voyage unique pour la réinstallation au Canada ;
  • Les passagers de moins de 18 ans voyageant avec leurs parents ou tuteurs vaccinés ;
  • Les passagers ayant une demande de résidence permanente. Doit avoir un avis écrit émis en vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés;
  • Les citoyens ukrainiens et les membres de leur famille immédiate titulaires d'un permis de séjour temporaire canadien ou d'un visa de séjour temporaire canadien.

 

2.2. Les passagers doivent présenter :

  • un test moléculaire COVID-19 négatif effectué à l’exterieur du Canada au plus tard 72 heures avant le départ sur le dernier vol direct vers le Canada.
    Tests acceptés : CRISPR, Ct, détection du gène E, détection du gène N, détection du gène Orf1a/b, détection du gène RdRp, détection du gène S, ddPCR, amplification isotherme, LamPORE, NAAT, NAT, NGS, PCR, qPCR, ARN, RT-LAMP, RT-PCR, séquençage et WGS; ou
  • un test de l'antigène COVID-19 négatif effectué au maximum un jour avant le départ du dernier vol direct vers le Canada.

Ceci ne s’applique pas à :

  • Passagers âgés de moins de 5 ans ;
  • Les passagers munis d’un certificat de vaccination COVID-19 prouvant qu’ils ont été entièrement vaccinés au moins 15 jours avant leur arrivée. Le certificat doit être rédigé en anglais, en français ou accompagné d'une traduction certifiée en anglais ou en français. Les vaccins acceptés sont AstraZeneca (Covishield), AstraZeneca (SK Bioscience), AstraZeneca (Vaxzevria), Covaxin, Covovax, Janssen, Moderna (Spikevax), Nuvaxovid (Novavax), Pfizer-BioNTech (Comirnaty), Sinopharm ou Sinovac. Une combinaison de vaccins est acceptée.
  • Les passagers ayant un test moléculaire COVID-19 positif effectué au moins 10 jours et pas plus de 180 jours avant le départ sur le dernier vol direct vers le Canada. Tests acceptés : CRISPR, Ct, détection du gène E, détection du gène N, détection du gène Orf1a/b, détection du gène RdRp, détection du gène S, ddPCR, amplification isotherme, LamPORE, NAAT, NAT, NGS, PCR, qPCR, ARN, RT-LAMP, RT-PCR, séquençage et WGS.

Vous pouvez trouver plus de détails ici.

 

2.3. Les passagers doivent soumettre leurs informations par voie électronique au plus tard 72 heures avant leur arrivée via l'application ArriveCAN ou le site Web. Les passagers doivent présenter un reçu ArriveCAN avant l'embarquement.

 

2.4. Les passagers peuvent être soumis à une quarantaine pendant 14 jours.

Ceci ne s’applique pas à :

  • Les passagers de moins de 12 ans voyageant avec leurs parents ou tuteurs vaccinés ;
  • Les passagers munis d’un certificat de vaccination COVID-19 prouvant qu’ils ont été entièrement vaccinés au moins 15 jours avant leur arrivée. Le certificat doit être rédigé en anglais, en français ou accompagné d'une traduction certifiée en anglais ou en français. Les vaccins acceptés sont AstraZeneca (Covishield), AstraZeneca (SK Bioscience), AstraZeneca (Vaxzevria), Covaxin, Covovax, Janssen, Moderna (Spikevax), Nuvaxovid (Novavax), Pfizer-BioNTech (Comirnaty), Sinopharm ou Sinovac. Une combinaison de vaccins est acceptée.

Plus de détails peuvent être trouvés ici.

 

2.5. Les passagers âgés de 5 ans et plus sont soumis à un test moléculaire pour la COVID-19 à l'arrivée.

  • Plus de détails pour les passagers vaccinés ici.
  • Plus de détails pour les passagers non vaccinés ici.

 

2.6. Les passagers âgés de 2 ans ou plus doivent toujours porter un masque facial pendant le processus d’embarquement, en vol, à la sortie de l’avion et lorsqu’un agent d’embarquement, le personnel de contrôle de sécurité de l’aéroport ou un membre de l’équipage leur demande de le faire, et lorsqu’ils se trouvent dans un aéroport canadien, sauf s’ils ont un certificat médical indiquant qu’ils ne peuvent pas en porter un. S’ils ne se soumettent pas à cette exigence, ils s’exposent à une amende pouvant aller jusqu’à 5 000 $.
Vérifiez quels masques ou protections faciales sont acceptés et autorisés par les autorités canadiennes ici et ici.

  • Les enfants de moins de 2 ans ne sont pas tenus de porter un masque ou une protection faciale non médicale.
  • Entre 2 et 5 ans, les enfants doivent porter un masque ou une protection faciale non médicale au moment de l’embarquement, pendant le vol et au moment du débarquement, tant que l’enfant peut le tolérer. Les enfants de ces catégories d’âge (ou leurs parents/tuteurs) doivent pouvoir démontrer qu’ils ont un masque en leur possession au moment de l’embarquement, même si l’enfant ne peut pas le tolérer à ce moment-là.
  • Les enfants de six ans et plus doivent porter un masque ou une protection faciale non médicale lorsqu’ils voyagent, sauf si leur parent ou tuteur possède un certificat médical de contrindication.

 

2.7. Les passagers peuvent être interdits d'embarquement sur les vols à destination du Canada si :

  • ils présentent de la fièvre et de la toux ou de la fièvre et des difficultés respiratoires ;
  • ils ont la COVID-19 ou l’ont eu dans les dix derniers jours, ou ont des motifs raisonnables de soupçonner qu’ils l’ont ou qu’ils ont présenté des signes et des symptômes de la COVID-19 dans les dix derniers jours ; ou
  • dans le cas d'un vol au départ du Canada, sont soumis à un ordre de quarantaine obligatoire en raison d'un voyage récent ou d'un ordre de santé publique provincial ou local.

 

Ces informations sont résumées et constamment mises à jour, ce qui ne dispense pas de la lecture complète du site web des entités officielles ici.

Veuillez noter qu’il est de la seule responsabilité du passager de vérifier les documents et/ou exigences nécessaires et les restrictions COVID-19 en vigueur dans tous les pays de l’itinéraire, à la date du voyage.

 

Haut

 

Test de dépistage de la COVID-19 avec résultat négatif Obligatoire
Remplir un questionnaire contenant des informations sur la santé et les voyages Obligatoire
Nécessité d'un isolement prophylactique / d'une quarantaine Sous réserve des mesures fixées par l'État ou le territoire de destination

 

Informations obligatoires que les passagers doivent fournir

 

1. Tous les passagers âgés de 18 ans ou plus qui n'ont pas la citoyenneté et la nationalité américaine, qui ne sont pas des résidents permanents légaux des États-Unis, ou qui voyagent aux États-Unis sans visa d'immigrant américain, doivent fournir la preuve qu'ils sont entièrement vaccinés contre la COVID-19 avant de voyager aux États-Unis depuis un pays étranger. Certaines exceptions limitées s'appliquent. Pour en savoir plus sur cette exigence, cliquez ici.
 

2. Tous les passagers âgés de deux ans et plus, indépendamment de leur statut vaccinal, de leur nationalité ou de leur citoyenneté, doivent subir un test de dépistage Covid-19, qui peut être un test antigénique ou un test d'amplification de l'acide nucléique (TAAN), tel que RT-PCR, RT-LAMP, TMA, s'il est autorisé par l'autorité nationale compétente du pays où le test est administré, effectué au plus tard 1 jour avant le départ du vol vers les États-Unis. Ils doivent présenter la preuve d'un résultat négatif au test à la compagnie aérienne avant d'embarquer sur leur vol, faute de quoi ils se verront refuser l'embarquement ou l'entrée dans le pays.
 

3. Les passagers qui se sont récemment rétablis de la Covid-19 seront autorisés à voyager sur présentation d'une preuve de rétablissement de la Covid-19, notamment un résultat positif à un test de dépistage de la Covid-19 effectué sur un échantillon prélevé dans les 10 à 90 jours précédant le départ du vol vers les États-Unis d'Amérique et une déclaration signée sur papier à en-tête officiel contenant le nom, l'adresse et le numéro de téléphone d'un professionnel de la santé agréé ou d'une autorité de santé publique certifiant que le passager est apte à voyager.
 

4. Tous les passagers âgés de deux ans ou plus, quelle que soit leur nationalité ou leur citoyenneté, doivent remplir et imprimer ce formulaire suivant, qui doit être remis à la compagnie aérienne lors de l'embarquement sur le vol à destination des États-Unis d'Amérique.

 

5. À l'arrivée aux États-Unis, les responsables de la santé publique peuvent vérifier de manière aléatoire les documents relatifs à la Covid-19 exigés des passagers avant l'embarquement, qui peuvent inclure les résultats des tests de dépistage de la Covid-19 ou les documents de guérison de la Covid-19 et la preuve de la vaccination contre la Covid-19, le cas échéant.

5.1 Tous les passagers âgés de 2 ans ou plus peuvent être invités à produire ces documents et doivent l'avoir, ainsi que leur passeport, à disposition pour vérification.

5.2 Si la preuve de vaccination contre la Covid-19, le résultat du test de dépistage de la Covid-19 ou la documentation de récupération est en format numérique et sur un appareil mobile, les passagers doivent télécharger ces informations à l'avance ou avoir une capture d'écran ou une photographie de la documentation sur leur appareil mobile pour vérification par les agents de santé publique.

 

De plus amples informations et clarifications peuvent être trouvées ici.

Vérifiez ici si vous pouvez embarquer sur un vol à destination des États-Unis.

Veuillez consulter le site web des CDC (Centre de contrôle et de prévention des maladies) pour vérifier les informations importantes.


N'oubliez pas que pour entrer aux États-Unis d'Amérique, vous devez présenter une exemption de visa en cours de validité.
Vous devez donc demander une autorisation de voyage au moins 72 heures avant votre départ. Vous pouvez le faire par voie électronique ici.

 

Restrictions et mesures de prévention appliquées par les autorités

1. Les passagers entrants ou transitant par les États-Unis doivent être munis d'un certificat de vaccination COVID-19 attestant qu'ils ont été entièrement vaccinés au moins 15 jours (jour de la vaccination + 14 jours) avant leur arrivée. Les données relatives au passager (notamment, le nom et la date de naissance) figurant sur le certificat doivent correspondre à celles figurant sur le passeport/document de voyage. Les vaccins acceptés sont :

  • AstraZeneca (SK Bioscience), AstraZeneca (Vaxzevria), Covaxin, Covishield, Covovax, Janssen, Moderna (Spikevax), Nuvaxovid (Novavax), Pfizer-BioNTech (Comirnaty), Sinopharm (BIBP) et Sinovac. Une combinaison de ces vaccins est acceptée si elle est administrée à au moins 17 jours d'intervalle.

    Ceci ne s'applique pas à :
    • Nationales américaines ;
    • Résidents des États-Unis ;
    • Passagers de moins de 18 ans ;
    • Les passagers munis d'une lettre délivrée par un médecin prouvant que le passager est médicalement incapable de recevoir le vaccin ;
    • Les passagers titulaires des visas suivants : A-1, A-2, C-2, C-3 (en qualité d'employé d'un gouvernement étranger ou membre de la famille immédiate de l'employé), E-1 (en qualité d'employé de TECRO ou TECO ou membre de la famille immédiate de l'employé), G-1, G-2, G-3, G-4, NATO-1 à NATO-4, ou NATO-6 (ou qui cherche à entrer comme non-immigrant dans l'une de ces classifications OTAN) ;
    • Les passagers munis d'une lettre d'invitation ou d'un autre document officiel, délivré par les États-Unis, un autre gouvernement ou les Nations Unies, qui voyagent en service ;
    • Citoyens de l'Afghanistan, Algérie, Angola, Arménie, Bénin, Birmanie, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, République centrafricaine, Tchad, Congo, Congo (Rép. dém.), Côte d'Ivoire, Djibouti, Égypte, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Haïti, Irak, Kenya, Kiribati, Liberia, Libye, Madagascar, Malawi, Mali, Mozambique, Namibie, Nicaragua, Niger, Nigeria, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Sénégal, Sierra Leone, îles Salomon, Somalie, Sud-Soudan, Syrie, Tanzanie, Togo, Ouganda, Vanuatu, Yémen et Zambie, avec un visa délivré par les États-Unis, à l'exception des visas B-1 et B-2 ;
    • Les membres des forces armées américaines, leurs conjoints et leurs enfants de moins de 18 ans ;
    • Marins marchands avec un visa C, D, C1/D, B1, H ou L ;

Plus de détails peuvent être trouvés ici.

 

2. Les passagers entrants ou transitant aux États-Unis doivent présenter un résultat négatif d'un test pour la COVID-19 effectué au plus tard trois 1 jour avant le départ du premier point d'embarquement. Les tests acceptables sont les suivants : antigène, NAAT, RT-LAMP, RT-PCR ou TMA. Les données relatives au passager (notamment, le nom et la date de naissance) figurant sur le test doivent correspondre à celles figurant sur le passeport ou autre document de voyage ; le résultat du test doit préciser "négatif" ou "non détecté". S'il est marqué "invalide", il n'est pas accepté.

Ceci ne s'applique pas à :

  • Passagers de moins de 2 ans ;
  • Les militaires américains ;
  • Les passagers avec un résultat positif au test Covid-19 effectué au minimum 10 et au maximum 90 jours avant le départ du premier point d'embarquement ; et une lettre délivrée par une autorité sanitaire indiquant que le passager a été autorisé à voyager.

 

3. Les passagers peuvent être soumis à l'auto-isolement ou à l'auto-quarantaine pour 7 jours complets. Ceci ne s'applique pas à :

  •  Les passagers disposant d'un certificat de guérison COVID-19 montrant une récupération dans les 11 à 90 derniers jours ;
  • 5Les passagers munis d'un certificat de vaccination COVID-19 attestant qu'ils ont été entièrement vaccinés au moins 15 jours (jour de la vaccination + 14 jours) avant l'arrivée. Les données relatives au passager (notamment, le nom et la date de naissance) figurant sur le certificat doivent correspondre à celles figurant sur le passeport/document de voyage. Les vaccins acceptés sont :
    • AstraZeneca (SK Bioscience), AstraZeneca (Vaxzevria), Covaxin, Covishield, Covovax, Janssen, Moderna (Spikevax), Nuvaxovid (Novavax), Pfizer-BioNTech (Comirnaty), Sinopharm (BIBP) et Sinovac. Une combinaison de ces vaccins est acceptée si elle est administrée à au moins 17 jours d'intervalle.

      Vous trouverez plus de détails ici.

 

4. Les passagers âgés de 2 ans ou plus doivent porter correctement un masque bien ajusté dans les zones intérieures des transports publics (qui comprennent les avions et les bus) et des centres de transport (y compris les aéroports), en particulier dans les endroits bondés ou mal ventilés, comme les passerelles d'aéroport.

 

5. Les passagers sont soumis aux mesures pour lutter contre la COVID-19 fixées par l'État ou le territoire de leur destination finale. Vous trouverez plus d'informations à ce sujet ici.

 

6. Il est recommandé aux voyageurs internationaux arrivant aux États-Unis de subir un nouveau test de dépistage du SARS-CoV-2 dans les trois à cinq jours suivant leur voyage, quel que soit leur statut vaccinal.

 

7. Les ressortissants américains sont autorisés à entrer avec un passeport périmé. Cela ne s'applique pas aux passeports d'urgence, qui doivent être valides à l'arrivée.

 

8. Les visas DV délivrés en septembre 2020 et ayant expiré sont acceptés pour l'entrée aux États-Unis.


Ces informations sont résumées et constamment mises à jour, ce qui ne dispense pas de la lecture complète du site web des entités officielles ici.

Veuillez noter qu’il est de la seule responsabilité du passager de vérifier les documents et/ou exigences nécessaires et les restrictions COVID-19 en vigueur dans tous les pays de l’itinéraire, à la date du voyage.

Vous trouverez également plus d'informations à ce sujet ici.

 

Haut

 

Vous pouvez trouver des informations constamment mises à jour sur le site web des entités officielles ici.

 

Haut

 

Informations obligatoires que les passagers doivent fournir

Les passagers doivent remplir en ligne le formulaire de surveillance et de contrôle sanitaire.


Avant le départ, les passagers entrant au Cap-Vert doivent s'enregistrer sur la plateforme électronique en ligne EASE. L'enregistrement doit être effectué de préférence cinq jours avant le voyage et consiste à présenter les données du passeport et d'autres informations pertinentes, telles que les dates d'arrivée et de départ, le numéro de vol et le lieu d'hébergement.

 

Restrictions et mesures de prévention appliquées par les autorités

1. Les passagers qui se rendent au Cap-Vert dans le cadre de voyages internationaux doivent présenter, avant l'embarquement, sous peine de se voir refuser l'embarquement ou l'entrée dans le pays :

  1. Un certificat de vaccination Covid-19 valide, indiquant le programme de vaccination complet ou avec rappel, délivré au moins 14 jours avant l'arrivée ; ou
     
  2. Un résultat négatif d'un test à l'antigène de dépistage de la Covid-19 effectué au plus tard 48 heures avant le départ du premier point d'embarquement ; ou
     
  3. Un résultat négatif d’un test RT-PCR de dépistage de la Covid-19 effectué au maximum 72 heures avant le départ du premier point d'embarquement ; ou
     
  4. Un certificat de récupération Covid-19 valide, délivré au plus tard 90 jours avant l'arrivée.
     

Exceptions :

  1. Les enfants jusqu'à 12 ans.
     
  2. Les passagers en transit, en escale ou en transfert, à condition qu'ils ne traversent pas la frontière nationale, sans préjudice du respect d'autres mesures déterminées par les autorités sanitaires.

 

2. À l'arrivée au Cap-Vert, les passagers peuvent être soumis à un examen de santé.

 

Vous trouverez plus d'informations ici.

 

Ces informations sont résumées et constamment mises à jour, ce qui ne dispense pas de la lecture complète du site web des entités officielles ici.

 

Haut

 

Vous pouvez trouver des informations constamment mises à jour sur le site web des entités officielles ici.

 

Haut

Loading...